Si vous répondez par l’affirmative à ses trois questions :

  1. Vos containers docker de développement plantent après un reboot de la machine (exit code 127) ?
  2. Vos fichiers Docker (docker-compose.yml, Dockerfile, www…) sont dans votre dossier personnel ?
  3. Vous avez réinstallé votre système récemment en chiffrant le dossier personnel ?

Alors il est possible que Docker ne parvient pas à lire correctement les fichiers de configurations de vos containers car ils sont encore chiffrés au moment ou le daemon est lancé.

Déplacez les fichiers en dehors de votre dossier personnel réglera le problème.

plankCar personnellement, j’estime que la configuration d’un dock se fait une seule fois, j’aime bien pouvoir retirer l’icône de préférences (l’ancre de bateau) oui je sais, c’est une lubie, j’assume. A la base, j’utilise Plank, mais l’effet miroir sous les icônes dans Docky m’a converti. Voici comment faire pour l’un comme pour l’autre.

Testé sous Debian (LMDE 2) et sous Ubuntu Mate 16.04.

 

Plank

version 0.11.1

Si dconf-editor n’est pas installé.

Tapez dconf-editor dans le terminal.

Naviguez vers /net/launchpad/plank/docks/dock1

Ou faire une recherche Ctrl+F pour trouver show-dock-item

Activer la clé show-dock-item, relancer Plank et l’icône ne sera plus présente.

 

Docky

version 2.2.0

Si gconf-editor n’est pas installé.

Tapez gconf-editor dans le terminal.

Naviguez vers /apps/docky-2/Docky/Items/DockyItem

Si la clé ShowDockyItem n’existe pas, la créer (clic droit en dessous des autres clés de DockItem > ‘Nouvelle clé…’)

Renseigner de cette façon :

Capture du 2016-06-28 13:29:30Relancer Docky, et c’est tout bon !